Partagez | 
 

 des retrouvailles inoubliables | with oikawa t o o r u

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: des retrouvailles inoubliables | with oikawa t o o r u Mar 24 Mai - 18:38
retrouvailles inoubliables

 
with oikawa tooru

 
Cela faisait un petit moment qu'Haruka n'était pas venue à Miyagi. Plus jeune, la rose y venait très souvent, quasiment à toutes les vacances. C'était le bon vieux temps, d'ailleurs ! En fait pour résumer la situation : les parents de la demoiselle ; ces fous furieux sortis d'asile, étaient extrêmement proches d'un autre couple.

Ils étaient ensembles au lycée, et depuis, ils ne se lâchent plus. Après que les Sakuragi aient déménagé à Tokyo, ils ne pouvaient que se voir pendant les vacances. Du coup... leurs enfants aussi !

Et voilà donc pourquoi Haruka se trouvait devant la porte de la demeure des Oikawa. Cette fois-ci, la demoiselle était seule. Ses parents étaient partis en voyage en amoureux, en envoyant leur pauvre fille chez leurs amis, pour qu'ils s'en occupent pendant les vacances. Ils étaient si irresponsables, parfois...

Un gros sac dans son dos – qui devait bien faire deux fois son poids, Haruka attendit patiemment qu'on vienne lui ouvrir. Elle tenait même dans ses petits bras une grosse corbeille de fruits, pour la famille Oikawa ! Oui normalement on donne ça aux personnes hospitalisées, mais Haruka ne faisait jamais rien comme tout le monde alors bon...

Cela ne se voyait pas trop, vu son expression assez neutre, mais la jolie rose trépignait d'impatience d'enfin revoir son ami d'enfance Oikawa, qu'elle prenait réellement comme son grand frère... Ses yeux s'illuminèrent d'ailleurs adorablement lorsque c'est celui-ci qui lui ouvrit la porte. Elle l'avait prévenu qu'elle viendrait pour les vacances, mais pas quand exactement, d'ailleurs...

- Coucou, Tooru-nii... soufflait-elle avec un petit sourire timide.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


 
Invité




MessageSujet: Re: des retrouvailles inoubliables | with oikawa t o o r u Jeu 26 Mai - 20:10
C’était devenu comme une tradition. Oikawa Tôru âgé de 18 ans maintenant, et sa famille avait pour habitude d’inviter leurs amis durant les vacances afin de passer du bon temps ensemble. Dès leur rencontre, c’est-à-dire plusieurs années auparavant, les enfants des deux couples s’étaient magnifiquement bien entendus. Une complicité était née entre Tôru et Haruka au bout de quelques mois seulement et les deux adolescents s’entendaient toujours à merveille.

D’ailleurs à l’heure actuelle, le jeune homme considérait la lycéenne comme étant sa petite-sœur et la seule à qui il pouvait entièrement se confier. Des filles, il en avait des tonnes à ses pieds certes mais aucune n’égalait Haruka en termes d’affinité. Malheureusement les tournois de volley et tout ce qui était en rapport avec ce sport les avait empêchés de se voir régulièrement, les condamnant à communiquer par mails. Le passeur d’Aaoba Josai avait un peu souffert de cette distance, il l’avouait.

Cependant pendant les vacances scolaires ils allaient enfin pouvoir se revoir et ce pour plusieurs jours. En effet, avec l’accord de ses parents le cadet des Oikawa avait obtenu le droit d’avoir la maison pour lui tout seul pendant une semaine, le temps que les adultes puissent profiter du soleil d’Okinawa.
Heureusement pour lui, sa petite sœur avait bien voulu les accompagner. Cela ne l’aurait pas amusé du tout de jouer le rôle de baby sitter pour une collégienne, même s’il adorait la jeune fille. Mais le problème était qu’Haruka n’avait absolument pas donné de date précise pour son arrivée. En tout cas il l’avait prévenu de l’absence de ses parents de telle date à telle date alors elle allait sûrement se pointer en début de semaine donc aujourd’hui. Enfin, il s’agissait juste d’une hypothèse mais celle-ci était très probable.

Tandis qu’il regardait attentivement la tv, Tôru entendit la sonnette au niveau de l’entrée. Oh? Se pourrait-il que ... Le sourire aux lèvres, il se dépêcha d’aller ouvrir la porte et faillit lâcher un cri de joie en la voyant sur le palier. Gagné, c’était bien elle.

-Haru-chaaaaaaaaaaaaan !, s’écria-t-il en la prenant immédiatement dans ses bras.

L’adolescent crut même qu’il l’avait étouffé tellement il la serrait. A vrai dire sa présence physique lui faisait énormément de bien … Il était plus qu’heureux.

-Oh mais je t’en prie entre ! Ne reste pas dehors ! Merci pour les fruits t’es adorable !


Il lui fit un clin d’œil et partit poser rapidement la corbeille rapidement dans la cuisine.

-Je savais que tu allais venir aujourd’hui alors je t’ai mis des pantoufles à ta disposition. Mes parents sont partis ce matin, on a la maison pour nous tous seuls pendant un moment c’est le pied ! Je te l’ai déjà dit mais je le répète. Oh tu peux laisser tes bagages dans l’entrée je vais les monter tout à l’heure. Tu veux un rafraichissement ? Je t’en prie fais comme chez toi !

Il n’avait même pas respiré lors de son monologue. Bon sang que ce séjour promettait.
avatar
Oikawa Tooru
Passeur


Messages : 161
Date d'inscription : 28/05/2015
Age : 21
Localisation : Devant mon pc '^'


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: des retrouvailles inoubliables | with oikawa t o o r u Mar 31 Mai - 12:11
retrouvailles inoubliables

with oikawa tooru

Haruka n'avait pas trop attendue devant la porte des Oikawa. Le contraire l'aurait d'ailleurs étonné ; son grand-frère de cœur avait toujours été gentleman avec les femmes, et particulièrement avec elle. Ce qui ne déplaisait pas du tout à la jeune fille, qui se sentait, pour une fois, privilégiée aux yeux de quelqu'un. Et puis, avoir un « Grand Roi » comme ami d'enfance n'était pas donné à tout le monde hein...

La jolie rose n'eut même pas le temps de faire ne serait-ce qu'un mouvement que Tooru lui sautait dans les bras, la serrant comme pour lui briser le dos. Elle ne s'en plaignait pas, les bras et la chaleur si familière et réconfortante d''Oikawa lui avait manqué... La jeune fille aurait fait de même, si elle ne tenait pas un panier de fruits gros comme elle dans ses bras !

Et comme un ouragan, le brun partit poser la corbeille de fruits dans la cuisine, en parlant à vitesse à grand V. Respirait-il, au moins ? Haruka dût se concentrer au maximum pour comprendre tout ce qu'il disait. Eh bien, ça promettait déjà...

- Désolée du dérangement... marmonnait-elle donc en enfilant les pantoufles qu'il lui prêtait, avant d'entrer correctement dans la demeure Oikawa.

Posant son énorme sac dans l'entrée comme lui avait dit son grand-frère, Haruka jeta un petit coup d’œil un peu partout en entrant. Bien sûr depuis le temps, quelques trucs avaient changer par ci et par là. Mais... l'ambiance que dégageait cet endroit était restée la même. Agréable et chaleureuse. Comme les Oikawa, comme Tooru. Et cela fit doucement sourire la rose, qui se sentit, comme quand elle était petite, comme chez elle.

Ses yeux flamboyants n'arrêtaient pas de suivre le joueur de volley, qui s'activait un peu partout dans la maison. Etait-il si heureux, si excité de la revoir ? Cette idée fit sourire la Sakuragi, qui en rougissait même de plaisir.
Malgré toute la confiance qu'il y avait entre eux, la manager avait eu peur qu'avec le temps, Tooru ait moins de sentiments pour elle, de considération. Elle ne lui en aurait pas voulu, c'était normal qu'avec le temps on se détache d'une personne mais... Ce n'était pas le cas, apparemment. Et cela remplit de joie Haruka, qui aurait été totalement perdue sans son grand-frère d'amour.

D'ailleurs, sans prévenir, alors qu'Oikawa continuait à s'activer partout comme une petite puce, la jolie rose vint brusquement se blottir contre son dos, en l'enlaçant de ses petits bras comme elle le pouvait. Haruka était une fille molle, enfin, très flemmarde et peu réactive. Mais, avec imprévisibilité, il lui arrivait d'agir sous impulsion, sans même comprendre que son corps venait de se mouvoir. Comme là. Elle voulait juste serrer le plus possible ce garçon qui l'avait tant manqué, et elle l'avait faite. Et tant pis si ça l'avait coupé dans un de ses autres monologues ou actions.

- Tu m'as vraiment manqué Tooru-nii ! Je t'aime toujours autant !
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Invité




MessageSujet: Re: des retrouvailles inoubliables | with oikawa t o o r u Ven 17 Juin - 18:53
Le passeur d’Aoba Josai n’en revenait toujours pas. Sa sœur de cœur, son amie d’enfance était bel et bien là devant ses yeux ! Le châtain s’activait un peu partout dans la maison et ne s’arrêta juste que quelques secondes pour envoyer un petit message à sa mère. Il fallait bien qu’il prévienne ses parents tout de même. Connaissant sa mère, celle-ci allait très certainement lui répondre dans plusieurs heures n’étant pas du genre à regarder son téléphone pendant les vacances. Une fois cela fait, il revint dans la cuisine souriant de toutes ses dents à Haruka et regarda dans les placards. Tôru ne faisait que vérifier s’il avait assez de nourriture pour qu’ils puissent se faire un bon curry ce soir. Apparemment il ne manquait rien et c’était l’essentiel. Cependant pour les prochains repas les deux adolescents allaient sûrement devoir se déplacer aux courses, ou juste au combini. Ce n’était pas très grave, du moment qu’ils étaient à deux. Puis il faut bien sortir de temps en temps, que ce soit en ville pour se balader qu’aux courses pour se ravitailler.
Seulement voilà, il n’avait pas du tout calculé le fait que son amie d’enfance venait de le prendre soudainement dans ses bras. Ce geste était si touchant aux yeux du plus grand. La chaleur qu’elle dégageait l’apaisait beaucoup et lui rappelait plusieurs doux moments de son enfance.

« Tu m'as vraiment manqué Tooru-nii ! Je t'aime toujours autant ! »

Ses paroles étaient de trop faisant craquer le jeune homme devant autant d’amour.

-Haru-chan ! Tu vas me faire pleurer ! Moi aussi je t’aime et tu m’as trop manqué !

Il chouinait presque comme à son habitude, sauf que là Iwaizumi n’était pas là pour lui donner un coup derrière la tête ou le traiter d’idiot. Avec Haruka il pouvait se lâcher sans avoir la crainte d’être frappé. Puis ce n’était pas la même chose, les deux adolescents ne s’étaient pas vus depuis si longtemps qu’il était normal que le volleyeur se comporte de cette manière. C’est pourquoi ce dernier se retourna pour faire face à la lycéenne et la serra un peu plus en la soulevant légèrement.

-Ça te dit un bon curry ce soir ?! Avec un bon film ou un match de volley, comme tu veux ! Rah j'suis trop content !


Son enthousiasme ne baissait pas, loin de là. Après ce petit câlin, le cadet des Oikawa s’éloigna un peu de la jeune fille et lui indiqua de le suivre. Une fois cela fait, il monta ses bagages pour finir par les déposer dans la chambre d’ami.

-Je ne te fais pas le tour de la maison mais pour info on a refait la salle de bain. Du coup maintenant on a aussi une douche bien mieux équipée. Je te montrerais comment ça fonctionne évidemment ne t’en fais pas. Tu veux quelque chose à boire ou autre chose ? Fais comme chez toi surtout Haru-chan !
avatar
Oikawa Tooru
Passeur


Messages : 161
Date d'inscription : 28/05/2015
Age : 21
Localisation : Devant mon pc '^'


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: des retrouvailles inoubliables | with oikawa t o o r u
Contenu sponsorisé




 
des retrouvailles inoubliables | with oikawa t o o r u
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haikyuu! :: Alentours :: Villes :: ➞ Quartiers Résidentiels-