Partagez | 
 

 Le diable s'habille en Gucci •• Hachi/Gucci

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Le diable s'habille en Gucci •• Hachi/Gucci Dim 14 Fév - 21:25

Parce que oui, il a du goût(cci)  le diable.
C'est un samedi après-midi tranquille, légèrement ensoleillé, pas trop froid pour l'hiver. Un nuage ou deux, mais pas assez pour que cela soit sombre. C'est un temps qui donne envie de sortir, de profiter tant qu'il ne fait pas froid, ni nuit. Et Yamaguchi ne va pas se retenir ! Il a commencé à travailler pour lundi, mais il aura le temps de finir plus tard. Pour le moment, il a envie de s'aérer, de bouger, parce que ça fait du bien.

Alors il prend un gilet, lace ses baskets, et s'empare de son ballon de volley pour aller s'entraîner un peu au jump float serve. Il en oublierait presque de prendre ses clefs et son portable — qui sont quand même assez pratiques quand on sort. Et justement, «Je sors !», qu'il lance à ses parents, refermant la porte. L'air frais de l'hiver vient caresser sa peau, mais c'est largement supportable.

Un sourire se forme doucement sur son visage alors qu'il se met en route pour un petit terrain vide de son quartier. Il ne veut pas déranger Shimada-san aujourd'hui, ni Tsukki, ils ont probablement mieux à faire que l'aider. Mais ça ne le gêne pas, car il sait qu'il peut quand même compter sur eux. Ça lui suffit, à Yamaguchi. Après quelques minutes de marche le voilà arrivé ! Il voit qu'il n'y a personne — bizarre, il y a toujours deux ou trois gamins, d'habitude. Ils font sûrement autre chose. Un haussement d'épaules, et puis il passe à autre chose. Il va pas réfléchir à ça toute la journée, non plus. Il a autre chose à faire.

Son entraînement, par exemple. Alors il s'échauffe rapidement, et se met en place. Et puis il fait un service, puis deux, puis trois… Pendant un bon moment, il est tout seul, et il n'arrête pas. Mais voilà, au bout d'un moment, il y arrive plus. Ça ne va plus comme il veut, c'est plus aussi bien qu'avant. C'est peut-être le temps de faire une pause. Mais ça l'énerve, Yamaguchi, il veut s'améliorer, pas régresser. Alors ils se dit qu'il fera sa pause au prochain qui sera potable. Mais ça ne vient pas. Alors il s'énerve, il s'énerve, et voilà qu'il frappe la balle un peu trop fort.

Bah, c'est pas comme si ça allait tomber sur la tête de quelqu'un de toute façon, donc c'est pas trop grave. Si ? … Ah ben si. Parce que, en fait, si, c'est tombé sur la tête de quelqu'un. Oups. Il lui faut deux ou trois secondes pour reconnecter ses neurones, au brun, pour se dire que c'est vraiment arrivé. Après ce petit bug, il court à la rencontre de cette personne, alarmé, et surtout en se sentant très coupable. Légèrement affolé, il demande : «Ç-Ça va ?! Pardon je- j'ai frappé la balle un peu fort j'espère que je ne vous ai pas fait mal… ?» Erf, pauvre garçon, il s'inquiète.


Dernière édition par Yamaguchi Tadashi le Mer 17 Fév - 18:28, édité 1 fois
avatar
Yamaguchi Tadashi
Bloqueur


Messages : 57
Date d'inscription : 09/02/2016
Age : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le diable s'habille en Gucci •• Hachi/Gucci Mer 17 Fév - 14:41
Le diable s'habille en Gucci... ou en Prada ?
Hachi & Gucci

- Tu n'oublieras pas de passer chez ta tante pour la remercier de ce qu'elle nous a donné après être allée à l'épicerie, Hachi !

C'est avec un grand sourire sur le visage et le pouce levé que tu enfiles tes chaussures, prête pour sortir. Ce n'est pas réellement l'idée de faire les courses qui t'enchante, ni voir ta tante, oh non, pas elle. Juste le fait de sortir prendre l'air te fait plaisir. Depuis ce matin, tu dois revoir tes derniers cours pour être à jour, ordre de ta mère. Quel plaisir de travailler un samedi- non, c'est affreux. Donc bien évidemment, quand elle t'a demandé de lui rendre ce service, tu n'as pas bronché et tu es partie te préparer. Te voilà donc prête. Vu qu'il faisait plutôt froid, tu as opté pour une jupe noire qui t'arrive mi-cuisse ainsi qu'un haut de la même couleur. Par-dessus, un gilet pour te tenir chaud. Tu avais notamment des collants noirs ainsi qu'un gros manteau blanc. Pour tes chaussures, tu avais pris des bottes blanches aux lacets noirs puis une écharpe rouge et blanche. Sans oublier ton bonnet bleu ciel que tu appréciais tout particulièrement.(click)

Tu quittes la maison, non sans un signe de la main pour saluer ta mère, avant de marcher tranquillement dans les rues de la ville. Les mains dans les poches pour les tenir au chaud, tu gardes la partie inférieure de ton visage dans ton écharpe. De temps en temps, tu laisses échapper quelques souffles. Une fois l'épicerie dans ton champ de vision, tu marches un peu plus vite pour y entrer. Tu achètes le nécessaire puis ressors de l'endroit une bonne trentaine de minutes plus tard. Il fallait désormais aller voir ta tante, et ça, c'était une autre paire de manche. Tu étais dans tes pensées quand un bruit familier parvint à tes oreilles. C'était le bruit de... d'un ballon de volley ?

Tu regardes autour de toi, mais tu ne vois rien. Tu continues de marcher, te rapprochant petit à petit de la source. Tu te mets presque à courir avant de voir un garçon, à peu près du même âge que toi on va dire, servir. C'était bien un ballon de volley ! Tes yeux se mettent à briller. Puis tu le vois serrer les dents avant qu'il ne tape trop fort dans le ballon. Par refléxe, tu te mets devant, tendant les bras pour le réceptionner. Banque de bol, il te tombe sur le visage. Ouch. Tu t'accroupis, te tenant le nez avec ton pouce et ton index. Le garçon se rapproche un peu plus de toi.

- Ç-Ça va ?! Pardon je- j'ai frappé la balle un peu fort j'espère que je ne vous ai pas fait mal… ?

Tu relèves la tête pour regarder ton assaillant de plus près. Il a l'air vraiment inquiet. En même temps, si tu frappes quelqu'un avec un ballon, même si ce n'est pas volontaire... Enfin bon, il ne l'avait pas fait exprès. Pour tenter de le rassurer, tu ne fais qu'afficher un grand sourire qui montre toutes tes dents et tu lèves le ballon que tu avais désormais entre les mains.

- Attrapé ! Non, tout va bien, vous ne m'avez pas fait mal ! C'était un joli service flottant que vous venez de faire, à l'instant ! J'ai eu du mal à le réceptionner, et pour cause, je l'ai pris sur le visage ! Ahah !

Tu lâches un petit rire avant de regarder le ballon, toujours ces paillettes dans les yeux. Tu pouvais toujours lui demander de t'entrainer avec lui, ou quelque chose du genre ! Tu lui rends son ballon - à contrecoeur certes - avant de continuer à fixer l'objet. Tu faisais l'aller-retour entre celui-ci et son propriétaire. Peut-être ?

- Vous...Vous jouez au volley ? Quelle position ? Quel club ? Depuis longtemps ? Vous aimez ça ? Je peux jouer avec vous, s'il-vous-plait ?

L'assaillant qui devient victime et la victime qui devient assaillant. Pas au sens propre du terme, mais voilà que tu agressais le pauvre jeune homme avec tes questions trop indiscrètes. Il fallait qu'il accepte, pour le bien de l'humanité. Amen.


Emi Burton
avatar
Minami Hachi
Passeur


Messages : 165
Date d'inscription : 23/10/2015
Age : 17
Localisation : Sur le terrain.


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le diable s'habille en Gucci •• Hachi/Gucci Dim 6 Mar - 20:41

Parce que oui, il a du goût(cci)  le diable.
Et c'est une jeune fille, d'à peu près l'âge du brun, plutôt mignonne avec ses grosses lunettes et son bonnet bleu, qui relève la tête vers celui-ci, avec un grand sourire, l'air absolument enchantée malgré le fait qu'elle vient de se prendre ballon en pleine tronche. Euh… Pourquoi pas ? Ça le déconcerte un peu, Yamaguchi. Hébété, il la fixe sans s'en rendre compte. Peut-être qu'elle n'a pas eu si mal ? Ce serait bien… C'est vrai que le jump float serve, même s'il l'a frappé un peu fort, n'est pas un service sur lequel il faut miser sur la puissance. Heureusement pour elle, la pauvre…

«Attrapé ! Non, tout va bien, vous ne m'avez pas fait mal ! C'était un joli service flottant que vous venez de faire, à l'instant ! J'ai eu du mal à le réceptionner, et pour cause, je l'ai pris sur le visage ! Ahah !» … Oh, euh… «M-Merci ? Vous êtes sûre que ça va…?» C'est que, malgré le joli sourire qu'elle lui offre, il s'inquiète quand même, Yamaguchi. Il n'y peut rien, et a été d'autant plus surpris que quelqu'un soit là pour se le prendre dans le visage, en fait. S'il avait su, il aurait tapé moins fort… Ou même pas tapé du tout. Dans un coin de son esprit, il ne peut pas s'empêcher de s'en vouloir. Mais il la croit quand même, après tout elle n'a pas l'air mourante non plus. Ça pourrait être pire, largement pire. Et puis elle lui rend son ballon, alors il la remercie à nouveau.

Depuis tout à l'heure elle a des étoiles dans les yeux, un énorme sourire, et un air légèrement ahuri. Sans compter le fait qu'elle se met à regarder le ballon, puis Yamaguchi, puis le ballon, puis Yamaguchi, puis le ballon, puis— ça ne s'arrête pas. Et c'est un peu euh— déstabilisant. Il se demande ce qu'il y a, ce qui ne va pas, à quoi elle pense. C'est une expression mêlant gêne et surprise qui s'affiche sur le visage du garçon avant qu'elle ne reprenne la parole : «Vous...Vous jouez au volley ? Quelle position ? Quel club ? Depuis longtemps ? Vous aimez ça ? Je peux jouer avec vous, s'il-vous-plait ?» … Ça fait beaucoup de questions. Il cligne des yeux plusieurs fois, surpris, et la regarde, le temps que tout monte au cerveau, avec des yeux de merlan frit. «Oh, euh— Oui ! Pour l'instant, c'est à peu près la seule réponse qui sort des lèvres de Yamaguchi, avec un sourire maladroit. Et puis il se rend compte qu'il a oublié de répondre aux trois quarts des questions, alors il essaye de reprendre, en bafouillant légèrement : Je euh, oui, je joue en tant que bloqueur central au lycée Karasuno, mais je m'entraîne depuis un peu plus longtemps. J'aime bien le volley, mais je n'ai pas encore la chance de jouer régulièrement dans les matches…» Et il la regarde à nouveau, baissant ensuite les yeux vers le ballon, presque triste à cette pensée.

Mais ça ne dure pas longtemps, parce qu'il sait qu'il a quand même l'occasion de beaucoup jouer, avec tous les entraînements au lycée, sans compter ceux qu'il fait en plus le soir, ou le week-end. Il n'a pas à se plaindre…! En parlant d'entraînement, ne vient-elle pas de lui demander si elle pouvait participer ? C'est un peu surprenant, comme ça, d'un coup, mais pourquoi pas ? De toute façon vu la détermination qui se lit dans ses yeux, ce serait dur de refuser. Elle ressemble presque à Hinata, comme ça, qu'il se dit le brun. Et se dire ça, ça le rassure, ça lui fait penser qu'il est en terrain connu. Alors il acquiesce, et lui sourit timidement «Vous pouvez jouer avec moi, si vous voulez. Ah et euh— Je m'appelle Tadashi Yamaguchi, enchanté !» Une petite courbette suit ces mots, et il se redresse, plus détendu.

Il l'invite donc à prendre place sur le terrain, et demande, presque hésitant : «Vous jouez aussi, alors ?» Une façon de lui retourner toutes les questions qu'elle lui a posées tout à l'heure. Enfin, façon Yamaguchi. L'entraînement s'annonce plus mouvementé que prévu. Pour le meilleur, et pas pour le pire, on l'espère.


HRP:
 
avatar
Yamaguchi Tadashi
Bloqueur


Messages : 57
Date d'inscription : 09/02/2016
Age : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le diable s'habille en Gucci •• Hachi/Gucci
Contenu sponsorisé




 
Le diable s'habille en Gucci •• Hachi/Gucci
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le diable s'habille en prada. | Featuring ▬ Mack.
» Despina Nyx Braunstein ♦ Le Diable s'habille en Nyx [Finish]
» Corne du Diable = Psycopathe
» L'ENFER EST SUR LA TERRE MAIS LE DIABLE EST EN AFRIQUE DU SUD !
» SI ARISTIDE EST UN DIABLE ,DUVALIER EST-IL UN DIEU ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haikyuu! :: Alentours :: Villes :: ➞ Quartiers Résidentiels-