Partagez | 
 

 "Mi-temps." [PV Tobio-chan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: "Mi-temps." [PV Tobio-chan] Sam 9 Jan - 22:29
-Alors comment ça se passe en ce moment au lycée ?

Un adolescent châtain haussa les sourcils et regarda la personne assise en face de lui. Un silence de quelques secondes s’installa entre les deux hommes qui se regardaient dans le blanc des yeux.

-Bien. On gagne nos matchs au volley et j’ai plutôt de bonnes notes. Pourquoi ?

L’adulte soupira et remercia la petite dernière venant lui servir le thé. D’ailleurs, celle-ci ne tarda pas à sortir de la pièce à pas de loup. Après tout, lorsque ses deux frères se retrouvaient, c’était souvent le même refrain et elle préférait largement ne pas être mêlée à ça. Surtout qu’elle était encore jeune et avait d’autres choses à penser pour le moment comme ses devoirs.

-Tooru … Pourquoi tu es si froid ?

-Je ne le suis pas, tu dois te tromper.

-Mais oui … Prends moi en plus pour un abrutit. Je suis ton grand-frère, tu peux me le dire si quelque chose te tracasse tu sais ?

Contre toute attente, la réponse du lycéen se fit rapide.

-J’ai juste besoin de me détendre je crois, les examens du trimestre m’ont achevé puis en ce moment … j’ai mal à l’épaule et j’ignore pourquoi. Je ne crois pas avoir fait un mouvement brusque à l’entraînement, encore moins durant un match.

Son interlocuteur fronça les sourcils, un peu inquiet et interrogea le cadet.

-Tu es certain que tu n’y vas pas un trop fort ?

Le jeune homme renversa sa tête en arrière et se mit à fixer le plafond, un peu pensif. C’était vrai qu’il s’entraînait deux fois plus, mais il s’échauffait parfaitement et adoptait ce programme depuis un petit moment déjà. Tooru avait pensé à aller chez le médecin mais au final s’y était résigné. Il détestait ces types en blouse blanche. Il en gardait un très mauvais souvenir.

-Non je fais attention à mon corps, je ne suis pas stupide non plus. J’aime le volley mais pas au point de détruire ma santé si tu vois ce que je veux dire ?

Son frère hocha la tête et lui sourit par la suite. Il avait une petite idée derrière la tête, c’était bien meilleur que de voir des médecins !

-Tu pourrais aller aux Onsen non ? Moi je dis que l’eau chaude te ferait énormément de bien !

J’aurais bien aimé t’accompagner mais Kagura veut absolument qu’on aille voir sa mère demain donc bon … C’est bête ça fait un moment qu’on n’a pas fait de trucs ensemble …

L’aîné des Oikawa perdit tout à coup le sourire. Lui et Tooru avait une petite différence d’âge et le grand frère vivait à plusieurs centaines de kilomètres de là. De ce fait, ils ne profitaient pas comme dans leur jeunesse.

-C’est bon, j’irais seul. J’en ai besoin de toute manière. Merci pour le conseil …

Il se leva du canapé et laissa dans la pièce, seul, son interlocuteur après avoir fermé la porte. Même pas il lui avait adressé une parole d’au revoir. A vrai dire il en voulait un peu à l’adulte de le laisser, de ne pas passer du temps avec lui comme avant. Il y repensait encore aux nombreux matchs de volley auxquels ils allaient ensemble … Son cœur se serra et il inspira profondément pour se calmer.
Une fois en haut, le cadet fit ses « bagages ». Bon il était 18h, les bains étaient ouverts jusque 22h il avait largement le temps. Alors qu’il était dans ses pensées, son regard se posa sur sa table de chevet où était placé un cadre. Lui et son frère, la dernière fois qu’ils avaient joué au volley ensemble. Une pointe de nostalgie se lisait parfaitement sur son visage de Roi.

-Tooru-nii … ?

Le châtain se retourna vivement et lâcha le cadre sans faire exprès suite à l’irruption de sa sœur dans sa chambre.

-Je dérange... ?, Demanda-t-elle timidement.

Vite fait, il replaça le cadre à sa place et sourit comme à son habitude.

-Non pas du tout, j’allais juste partir. Tu veux quoi ?

Sa sœur hésita un petit moment et se jeta dans ses bras pour lui faire un câlin. Tooru était bluffé, des gestes d’affection comme ceux-ci il en avait que très rarement. Ils restèrent donc un moment comme cela, dans le calme le plus total. Sa sœur finit par le lâcher de peur de trop l’étouffer.

-Hana …

-Désolée du dérangement, je voulais juste … Bref passes une bonne soirée !

Et elle partit aussi vite qu’elle était arrivée. Le volleyeur esquissa un grand sourire avant de descendre et fermer la porte de la maison.
Ayant pris soin de prendre ses clefs, il partit en bus et une fois arrivé là-bas paya l’entrée.

-Bon j’espère que cette douleur va s’arranger … J’ai envie de jouer contre Tobio-chan de toutes mes forces moi pff …

L’adolescent ôta son pull, puis son maillot se retrouvant torse nu dans les vestiaires. Il termina par le bas et une fois nu, il noua sa serviette autour de sa taille et rangea ses affaires. De ses grandes mains, Tooru fit glisser la porte coulissante et s’installa sur un siège pour se laver correctement.

-Ah enfin un peu de tranquillité n’empêche …
avatar
Oikawa Tooru
Passeur


Messages : 161
Date d'inscription : 28/05/2015
Age : 21
Localisation : Devant mon pc '^'


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Mi-temps." [PV Tobio-chan] Ven 22 Jan - 21:52

“ Mi-temps „

« Feat : Oikawa»

Tobio se tenait à l'entrée de l'établissement, l'air pas franchement ravi d'être là et pour cause ! Ce crétin de Shoyo lui avait posé un lapin, alors qu'ils avaient prévu de venir ensemble ! Bon, d'accord, ce n'était pas vraiment un lapin puisqu'il l'avait prévenu...1h avant de partir ! Il lui avait sorti une excuse totalement bidon, en plus. Tellement bidon que Tobio ne s'en souvenait déjà plus. Il était vraiment en colère contre son coéquipier car il avait eu envie de passer un moment avec lui, au calme - quoique le calme était relatif avec Shoyo. Néanmoins, ça ne l'avait pas empêché de venir quand même. Il avait besoin de se détendre un peu et au final, il avait sans doute plus de chances de le faire seul.

Il prit une profonde inspiration et entra dans le bâtiment pour payer sa place, puis se dirigea vers les vestiaires pour se déshabiller. Il ignorait encore sur qui il allait bientôt tomber car s'il le savait, il rebrousserait probablement chemin tout de suite. Il mit ses affaires dans son casier, puis noua sa serviette autour de sa taille avant de se diriger vers le coin où l'on se lavait. Il se posa sans faire attention aux gens qui l'entouraient. En fait, il n'y avait pas grand monde, voire personne. Sauf un type à côté de lui. Tobio ne le regarda même pas et commença à se laver. Mais ce qui devait arriver, arriva. Il tourna un instant la tête et tomba nez-à-nez avec...Oikawa ! C'était une blague ? Il ne pouvait quand même pas avoir autant la poisse ? Il se sentit aussitôt rougir de colère et sans doute un peu d'embarras aussi.

"Oi...Oikawa-san ?? Tch..."

Non, vraiment, là il n'avait pas de chance ! Ce sale type n'allait probablement pas se gêner pour se moquer encore de lui, surtout après ce qu'il avait fait lors de leur dernière rencontre. Tobio avait été humilié et le pire, c'était que son ancien senpai avait immortalisé le moment. Jamais il ne lui pardonnerait ! Il le respectait en tant que joueur, mais il ne portait pas vraiment la personne dans son cœur. Il fallait savoir faire la part des choses !
Du coup, il se décala, ne voulant pas rester à côté de lui, et termina de se laver. Il résista bien sûr à l'envie d'arroser cet idiot qui se prenait pour un beau gosse et qui prenait un malin plaisir à le narguer sans cesse !

Ce fut donc en faisant la tronche qu'il se leva pour aller dans l'eau bien chaude, lâchant un petit soupir d'aise. Il ne devait pas laisser Oikawa gâcher ce moment ! Et puis, il y avait assez de place pour qu'ils ne soient pas obligés d'être collés l'un à l'autre. Tobio frissonna à cette pensée. Collé contre Oikawa... Quel cauchemar !



C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E

_________________
avatar
Kageyama Tobio
Passeur


Messages : 498
Date d'inscription : 31/08/2014


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Mi-temps." [PV Tobio-chan] Sam 23 Jan - 12:42
« Oi...Oikawa-san ?? Tch... »

Non. Cette voix … ce n’était quand même par la personne à qui il pensait ?! Le châtain n’avait même pas envie de tourner la tête afin de vérifier sa pensée. A vrai dire, il avait espéré être seul afin de pouvoir réfléchir, se détendre convenablement. Si son rival était bel et bien là, le lycéen savait que faire tout ce qu’il désirait ne serait pas possible. Ainsi, l’adolescent continua de se frotter la tête pour laver ses cheveux la tête basse et le regard concentré sur le sol des bains publics.

-J’espérais vraiment que ce soit quelqu’un d’autre que toi Tobio-chan.


Sa voix n’était pas comme d’habitude, c’est-à-dire qu’il ne se moquait pas de lui qu’il ne le titillait pas pour une fois. Cela ne ressemblait pas du tout à l’Oikawa de d’habitude mais ce soir celui-ci n’était pas vraiment dans son assiette. C’est pour cela qu’il n’avait pas le courage d’engager une quelconque « conversation » avec Kageyama. Conversation qui se changeait d’ailleurs rapidement en dispute et ce, assez souvent.
Une fois fin prêt, donc totalement propre, Tôru s’avança vers les bains et prit place à l’opposé de son rival. Il posa sa tête en arrière et se mit à réfléchir sur sa situation actuelle. Un soupire sortit de ses lèvres innocentes tandis qu’il passait sa main trempée sur son visage d’adolescent blasé de la vie. Heureusement pour lui qu’aucune fille ne le voyait dans cet état, il n’en serait pas fier loin de là !

Sans trop savoir pourquoi, l’as d’Aoba Josai prit soudainement la parole après quelques minutes de silence. Celui-ci, pesant, ne lui plaisait guère en fin de compte lui qui adorait parler aussi bien qu’il en devenait presque lourd parfois. Enfin ça, c’était ce que lui disait son capitaine mais Tôru n’en croyait pas un traitre mot ! Après tout, la communication est essentielle dans la vie quotidienne.

-C’est la première fois que l’on se revoit depuis la compét si je ne m’abuse …

Il se frotta les yeux, fatigué et las.

-Je vois qu’on a eu absolument la même idée qui est celle de se détendre en prenant un bon bain.

L’aura de son camarade en disait long sur ce qu’il en pensait.

-Allez on est entre mecs Tobio-chan détends toi, tu m’as l’air crispé. Et ne me fusilles pas du regard, on est en dehors du terrain tu sais haha … Je viens en paix rassures-toi.

Il rit amèrement.

- Tiens d’ailleurs, il n’est pas là ton copain roux qui saute partout ?
avatar
Oikawa Tooru
Passeur


Messages : 161
Date d'inscription : 28/05/2015
Age : 21
Localisation : Devant mon pc '^'


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Mi-temps." [PV Tobio-chan] Mer 6 Avr - 23:29

“ Mi-temps „

« Feat : Oikawa»

Il n'aurait vraiment pas pu tomber pire ! Parmi toutes les personnes qu'il aurait pu rencontrer ici, il avait fallu que ce soit Oikawa ! Il n'avait tellement pas envie de le voir et encore moins depuis leur défaite contre Aoba. Tobio revoyait encore l'air triomphant sur le visage de son aîné et ça l'énervait vraiment ! Il détestait ce petit air supérieur que le châtain se donnait à chaque fois, même s'il devait bien admettre qu'il avait du talent. Ce n'était pas pour rien que, plus jeune, Tobio avait voulu qu'il lui apprenne à être un bon passeur. A l'époque, il était encore naïf et innocent, mais ça avait rapidement changé. De plus, Oikawa s'était comporté comme un vrai crétin avec lui et ça, le plus jeune ne l'avait sans doute pas encore digéré non plus. Néanmoins, le fait était qu'il le considérait comme son plus grand rival et que son but était de la vaincre, de lui montrer de quoi il était vraiment capable et de lui faire goûter l'amertume de la défaite. Et lorsque cela arriverait, ce serait lui qui le regarderait de haut !

Il n'ajouta rien alors qu'il se lavait. Toutefois, la façon dont Oikawa s'était adressé à lui ne passa pas inaperçue. Il était limite froid, alors que d'ordinaire, il se faisait une joie de se moquer de lui. C'était très étrange, mais Tobio n'allait pas s'en plaindre ! Il plongea donc dans l'eau en soupirant d'aise, soulagé de voir que l'autre passeur avait pris place à l'opposé. Au moins, il n'allait pas devoir le supporter de tout près. Il ferma les yeux et essaya de se détendre, mais ce n'était pas facile avec l'autre pas loin ! Bah, du moment qu'il gardait le silence, il pouvait faire avec. Hélas pour lui, l'autre adolescent finit par prendre la parole. Comme quoi, il n'était vraiment pas fait pour la fermer plus de quelques minutes ! En plus, il prononça des paroles qui faisaient mal. La défaite était encore récente et Tobio ne l'avait pas vraiment digérée. Un peu comme le reste de l'équipe, d'ailleurs.

Il foudroya son vis-à-vis du regard, mais ne dit rien. Cela ne servait à rien et il n'avait pas envie de lui crier dessus. Il était là pour se détendre, merde ! Mais cela semblait plutôt raté...
Et l'autre poursuivit avec des futilités. Non, sérieux ? Ils avaient eu la même idée, tous les deux ? Il ne l'aurait jamais deviné ! Il poussa un soupir agacé, mais ne dit toujours rien. Si ce crétin continuait, il n'aurait d'autre choix que de partir. Même si ça l'embêtait car il avait quand même payé !

"J'ai pas envie de t'écouter et encore moins de te parler !"

Il se sentait de plus en plus agacé. Qu'essayait donc de faire Oikawa ? Assurément, il n'était pas là pour faire la paix avec lui, si ? Ce serait assez surréaliste et pas très crédible, il fallait être honnête... Tobio soupira une nouvelle fois lorsque l'autre mentionna Shoyo.

"Tu vois bien qu'il est pas là ! Si c'est pour dire des conneries pareilles, tu peux très bien te taire ! On est pas potes et on le sera jamais !"

Et puis, c'était Oikawa qui avait commencé tout ça en refusant de l'aider lorsqu'ils étaient encore au collège et en se moquant de lui encore et encore.

"Sérieux, qu'est-ce que tu me veux ?"

Il fit claquer sa langue dans sa bouche en un geste agacé. C'était foutu. Il ne pourrait pas se détendre dans ces conditions...



C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E

_________________
avatar
Kageyama Tobio
Passeur


Messages : 498
Date d'inscription : 31/08/2014


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Mi-temps." [PV Tobio-chan] Lun 16 Mai - 19:44
"J'ai pas envie de t'écouter et encore moins de te parler !"

Ok. Direct et sec, Kageyama venait de prouver qu’il n’était pas de bonne humeur à parler. Ou plutôt que la présence du joueur d’Aoba Josai le dérangeait. Ce dernier soupira et leva les yeux au ciel. Il ne pouvait pas pour une fois faire un sourire et répondre positivement, ou bien montrer une quelconque volonté de communiquer ? Pour une fois qu’ils étaient en dehors du terrain, Oikawa l’aurait bien voulu. Il ne savait pas trop ce qu’il avait aujourd’hui mais il n’était pas d’humeur à s’énerver et s’engueuler avec son ancien coéquipier.

"Tu vois bien qu'il est pas là ! Si c'est pour dire des conneries pareilles, tu peux très bien te taire ! On est pas potes et on le sera jamais !"

Et allez on continue ! Maintenant c’était clair et net. Aucune conversation ne pouvait exister entre les deux adolescents. Certes, il est vrai que durant sa dernière année de collège Oikawa l’avait détesté du plus profond de lui-même. Cependant il avait muri depuis et ce, grâce à son équipe non pas qu’avec l’âge.

-Alala … J’aurais au moins tenté. Tu ne pourras pas dire que je ne t’ai pas tendu la main ne serait-ce que pour discuter normalement.

Le plus vieux lui tourna le dos et partit un peu plus loin dans le bain, à moitié déçu et énervé. Décidément aujourd’hui n’était pas sa journée. Il aurait très bien pu se confier à Iwaizumi mais il se trouvait que celui-ci se trouvait en plein repas familial. Le lycéen ne voulait absolument pas le déranger.

-C’est bon je me tire, content ? Mr le Grincheux !

Tôru se leva du bain, n’ayant pas du tout profité pour le coup. Qu’est-ce qu’il lui arrivait bon sang ? Alors qu’il était venu ici dans le but de se détendre et bien c’était foutu. Pour une fois c’était Oikawa qui capitulait, ne préférant pas insister de peur d’être encore plus déçu par le brun.

-Bonne continuation.

On aurait presque dit une crise d’adolescent, sauf que le cadet des Oikawa l’était toujours. Adolescent dans l’âme, il en avait maintenant pour encore jusqu’à ses vingt ans. D’ailleurs il souhaitait bon courage et bonne chance à ses parents pour supporter encore es crises de gamineries. Certes il savait être sérieux quand il le fallait, surtout pour ce qui était du volleyball, mais parfois ses réactions laissaient à désirer.
avatar
Oikawa Tooru
Passeur


Messages : 161
Date d'inscription : 28/05/2015
Age : 21
Localisation : Devant mon pc '^'


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Mi-temps." [PV Tobio-chan]
Contenu sponsorisé




 
"Mi-temps." [PV Tobio-chan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haikyuu! :: Alentours :: Autres Lieux :: ➞ Montagne-