Partagez | 
 

 he shot me down, bang bang. ♔ [free]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: he shot me down, bang bang. ♔ [free] Dim 25 Oct - 19:20
he shot me down, bang bang
Hachi à la recherche de jambières

Soupirant de fatigue, tu ouvrais la porte en faisant remarquer à ta mère qui se trouvait dans le salon que tu venais de rentrer. Aujourd'hui avait été une journée plutôt longue et fatiguante. Tu n'avais quasiment pas fermé l'oeil de la nuit. Enfin, c'était un peu de ta faute aussi, si tu n'avais pas passé ta soirée à regarder des matchs de volley datant d'il y a quelques années. Tu avais de légères cernes sous les yeux, les cheveux en bataille et tu ne cessais de soupirer. Tu étais fatiguée. Tu te déchaussas avant de poser ton sac à l'entrée, t'écroulant sur le canapé.

Ta mère te regardait avec un air lasse. Tu sentais les reproches arriver à plein nez, oh oui, tu les sentais bien. Le regard en coin, tu fixais ta mère, suspicieuse. Pourquoi elle ne disait rien ? Étrange. Tu laissais le silence envahir la pièce avant de lui faire une grimace pour briser l'atmosphère. Ce à quoi elle te répondit par une petite frappe sur l'épaule, bien évidemment. Le visage faussement larmoyant, tu la regardais néanmoins avec un air interrogateur. Elle soupira avant de croiser les jambes et les bras contre sa poitrine.

- Il y a un nouveau magasin de volley qui a ouvert aujou- Hachi ?

Bah quoi ? Dès qu'elle avait prononcé les mots "nouveau magasin de volley", tu as sauté du canapé, les pieds dans tes baskets et ton sac sur l'épaule, en la saluant que tu revenais un peu plus tard. Un grand sourire enfantin sur la face que tu ne pouvais enlever fit son apparition. Vraiment, idiote. Tu courais à en perdre haleine. Mais, attends. On rembobine, wait a minute. Il était où ce fameux magasin ? Les yeux ronds, tu avais arrêté ta course. Omg, bro. Commençant légèrement à paniquer, tu demandais de l'aide aux passants. Ils ne savaient pas non plus, d'accord. Tu étais dans de beaux draps, dis donc.

Puis au bout de quelques minutes de recherches intenses, tu finis par tomber sur une personne qui t'indiquait le chemin. Ah, ce n'était pas ici. Mais il fallait absolument que tu y ailles, ils devaient avoir de nouveaux produits ou autre. Tu sortis ton porte-monnaie de ton sac. Ok ok, tu avais suffisament d'argent pour t'acheter un ticket pour le bus et quelques trucs au magasin. Tu hochais la tête. En quelques minutes, te voilà assise, attendant le prochain bus. Ce dernier arrivé, tu montais rapidement dedans, prenant une place contre la vitre.

Le voyage n'avait pas duré longtemps - une bonne vingtaine de minutes please. Tu marchais dans le centre-ville, un coup d'oeil à droite, puis à gauche, cherchant la dite boutique. Tu finis par la trouver après une dizaine de minutes, tapant un sprint phénoménal. En rentrant, tu avais trébuché, tombant à plat à l'entrée de la boutique. No problem. Tu t'étais relevé rapidement, raide, avant de marcher tel un robot entre les rayons. Un vrai paradis, de nouveaux produits et tout. Géant. Tu regardais autour de toi, admirant les objets ou vêtements sur les étagères. Tu étais tellement distraite que tu bousculas quelqu'un. Oups.

- H-Heum, pardon. J'étais trop...absorbée dans ma contemplation.

Quoique, la personne aurait pu faire attention aussi, hein.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'




Dernière édition par Minami Hachi le Sam 23 Jan - 5:31, édité 1 fois
avatar
Minami Hachi
Passeur


Messages : 165
Date d'inscription : 23/10/2015
Age : 17
Localisation : Sur le terrain.


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: he shot me down, bang bang. ♔ [free] Lun 9 Nov - 15:45

“ He shot me down... „

« Feat : Hachi »


Un nouveau magasin dédié entièrement au volley venait d'ouvrir en ville. Il y avait donc fort à parier que tous les mordus de ce sport allaient s'y précipiter pour dénicher les meilleures affaires et les meilleurs articles. Et bien entendu, un certain Tobio Kageyama n'y faisait pas exception. Il aurait bien besoin d'une nouvelle paire de genouillères et de baskets. C'était toujours pratique d'en avoir plusieurs au cas où l'une ou l'autre lâchait. Et puis, même s'il n'achetait rien, il aimait flâner dans ce genre de magasin. Il s'y sentait comme chez lui ! Contrairement à d'autres genres de boutiques. Mais soit.

Le voilà donc en train de parcourir les rues de la ville pour se rendre au magasin en question. Il s'était rendu au centre-ville en courant, plutôt que de prendre le bus. Ça lui faisait de l'exercice comme ça. Au départ, il avait pensé à demander à un certain petit rouquin de l'accompagner, mais il avait vite laissé tomber l'idée en imaginant comment ça se passerait. Shoyo se serait sans doute mis à courir dans tous les sens en poussant diverses exclamations, des étoiles plein les yeux. Non, vraiment, il n'avait pas la patience pour supporter ça, aujourd'hui. Et puis, il aimait choisir ses articles tranquillement. Tout ce qu'il espérait à présent, c'était de ne pas tomber sur un certain autre passeur.

Bref, il arriva à la boutique, légèrement essoufflé d'avoir couru jusque-là et reprit d'abord son souffle avant de pousser les portes du paradis. Si, si. C'était le paradis ici ! Et ce n'était pas du tout exagéré ! Des articles de volley partout ! Ballons, genouillères, coudières, chaussures, tenues de sport, etc, etc. Il y avait vraiment de tout, pour tous les âges et tous les goûts. A cette heure, les rayons du magasin n'étaient pas encore trop bondés, même si la nouvelle ouverture avait attiré pas mal de monde. Notamment des jeunes collégiens et lycéens. Tobio reconnaissait vaguement quelques visages, mais il n'y fit pas plus attention que ça. En fait, il ne fit attention à rien, son regard rivé sur une magnifique paire de baskets à quelques pas de lui. Résultat: il ne vit pas où il mettait les pieds et percuta quelqu'un. Bien entendu, à ses yeux, il n'y était absolument pour rien. C'était entièrement de la faute à l'autre personne ! Personne qui était une fille et qui s'excusa aussitôt. Bien. Gentille fille.

"Pfff ! Fais attention la prochaine fois !"

Il n'allait pas en faire tout un fromage, non plus. Par contre, si ça avait été Shoyo ou un autre idiot qu'il connaissait, il se serait sans doute mis à gueuler. Cherchez l'erreur. Il poussa un petit soupir alors qu'il observa un instant la personne avec laquelle il venait donc d'entrer en collision. Sa tête ne lui disait rien et elle était plutôt petite. Tiens, ça lui rappelait quelqu'un d'autre. En plus, avec sa couleur de cheveux, elle lui faisait penser à une crevette. Il haussa les épaules et n'ajouta rien, se dirigeant vers le Saint Graal juste devant lui. De magnifiques baskets noires, parfaites pour lui ! C'était limite s'il n'avait pas des étoiles dans les yeux. Mais non, il ne s'appelait pas Hinata, après tout.

C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E

_________________
avatar
Kageyama Tobio
Passeur


Messages : 498
Date d'inscription : 31/08/2014


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: he shot me down, bang bang. ♔ [free] Mar 8 Déc - 19:02
he shot me down, bang bang
Hachi à la recherche de jambières

Tu commences à te frotter doucement le nez, la douleur causée par la personne qui venait de te heurter encore présente. Tu fronces les sourcils et redresse la tête pour tomber nez-à-nez avec...un torse. Ah. Il est grand, très grand. Mais regarde comment il te nargue, du haut de sa branche. C'est un démon ! Tu grognes.

Pfff ? Fais attention ? Arrogant en plus de ça ! Pour qui il se prend ce grand dadais ? Mine de rien, il reprend sa route. Oh non mon grand, pense-tu, tu vas rester là. Alors qu'il avance vers une étagère - avec les plus belles et plus chères baskets omg elles sont trop gngndj - hm, tu lui coupes la route, les bras tendus sur les côtés.

- Hey, toi ! Tu le pointes du doigt. On ne t'a pas appris à être plus poli ? Hmpf ! Tu te prends pour qui, haaa ? Tu veux t'battre ?

Tu serres les poings, désormais en position pour te battre - pas réellement bien sûr, on sait que tu as une force de crevette. Tu essayes, en vain, de dissimuler tes tremblements. Il est vraiment, vraiment, grand. Tu es ridicule à côté. Tu l'observes un long moment, silencieuse. Taille avantageuse. Tes yeux viennent se poser sur ses mains, parfaites. Puis ses jambes, longues et élancées. Il est plutôt musclé. Tes yeux se mettent à scintiller et ta bouche s'ouvre en grand. Tu commences à sautiller, faisant des gestes étranges avec tes bras.

- WOW ! Mais tu es suuuuuper grand en fait ! Tu dois être central, vu ta taille ! Quoique, tu pourrais être libéro aussi, tu sembles avoir beaucoup d'endurance ! Ah ! Mais tu pourrais aussi être ailier ! Ou passeur avec des mains pareilles ! C'est génial, tu correspond à tous les postes ! Alors alors ? Tu joues à quel poste ? Dis-moi dis-moi !

Il était plutôt rare de croiser des personnes appréciant réellement le volley, voir ce sport comme une passion. Tu te sentais étrangement seule, parfois. Tu avais beau être dans un club, tu te demandais parfois si les filles ne voyaient pas plutôt cela comme un passe-temps. Non non, elles étaient autant sérieuses que toi.

Mais toi, c'est toi. Tu es complétement folle lorsqu'il s'agit de volley. Cette sensation quand le ballon touche le bout de tes doigts. Cette sensation quand tu envoies le ballon à l'attaquant. Cette sensation quand la passe que tu as faite apporte des points à l'équipe. Toutes ces sensations sont incomparables.

- Ah, je ne me suis pas présentée, Minami. Minami Hachi ! Tu lui offre un grand sourire avant de pencher la tête. Je suis actuellement dans le club féminin de volleyball de Aoba Josai. Et tu es ?

Tu allais sérieusement lui faire peur, Hachi. Tout déballer comme ça. Et si c'était un vicieux ? Un pervers ? Il n'en avait pas l'air, et puis, il semblait avoir ton âge. Ou plus vieux. Enfin bref. Tu cherchais juste à faire la conversation avec une personne ayant un niveau de passion pour le volley semblable au tien. Puis tu remarques cette étincelle dans ses yeux, tu suis son regard avant de-

- Oh mon dieu ! Cette paire de chaussure est juste magnifique ! C'est sûr, les modèles masculins sont tellement bien par rapport aux modèles féminins ! Hnnn, tu as du goût, Monsieur-je-fronce-les-sourcils-everyday !

Hm, m'ouais, enfin. Il n'a toujours pas l'air très sympathique, mais bon dieu, il a du goût ce grand bonhomme.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'




Dernière édition par Minami Hachi le Sam 23 Jan - 5:31, édité 1 fois
avatar
Minami Hachi
Passeur


Messages : 165
Date d'inscription : 23/10/2015
Age : 17
Localisation : Sur le terrain.


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: he shot me down, bang bang. ♔ [free] Ven 11 Déc - 0:41

“ He shot me down... „

« Feat : Hachi »

C'était quoi, cette fille ? Elle plaisantait, là ? Elle voulait vraiment se battre ? Remarque, ça pourrait être drôle...pour Tobio. Car il était évident que cette fille se ferait massacrer par à peu près n'importe qui et n'importe quoi sur cette planète, vu sa taille. Non, ce n'était pas méchant, juste réaliste. Oui, bon, à quelques détails près, mais ça n'avait pas grande importance. Il poussa un soupir exaspéré, tentant de garder son calme du mieux possible et pour l'adolescent, c'était vraiment une prouesse ! Mais son regard en disait long, très long. Il était tout sauf aimable et n'importe qui aurait aurait sans doute pris ses jambes à son cou. Mais pas cette fille. Elle semblait s'en ficher totalement tant elle était dans son délire.

"Fiche-moi la paix !"

Il ne pouvait même pas faire ses achats tranquillement ! Lui qui détestait déjà assez se rendre dans des endroits très fréquentés, ça n'arrangeait absolument rien. Mais bon, c'était une fille, il ne pouvait pas vraiment la frapper ni même la pousser. Et s'il se mettait à lui gueuler dessus, ça ne finirait pas bien non plus. C'était vraiment chiant, tout ça ! Alors qu'il s'apprêtait à passer à côté d'elle en l'ignorant du mieux possible, elle insista ! Mais elle changea soudain totalement de comportement en se mettant à sautiller sur place et à s'agiter. Elle avait pris un truc pas net ou quoi ? En plus, elle disait des trucs plutôt gênants, là, à analyser ainsi le corps du passeur. Il détourna la regard et tenta de masquer son embarras, mais ce n'était pas vraiment gagné. Mais on voyait qu'elle était passionnée de volley et ça, ça jouait plutôt en sa faveur étant donné que Tobio était lui-même un grand passionné - à sa manière. Néanmoins, s'il lui répondait, elle n'arrêterait sans doute pas. Mouais. Quelque chose lui disait que même s'il ne disait rien, elle ne le lâcherait pas de si tôt. Un vrai pot de colle !

"Je suis passeur."

Tu me lâches, maintenant ?

Apparemment, non. Puisqu'elle tint à se présenter. Comme si ça intéressait le brun. Sérieux. Une seconde. Elle allait à Aoba Josai ? Le lycée de l'autre crétin qui se croyait plus beau et meilleur que tout le monde. Rien que de penser à Oikawa, Tobio se sentit encore plus énervé et serra les poings. Si ça se trouvait, il avait affaire à l'une de ses groupies. Il se jura donc de ne pas mentionner ce nom. De toute façon, il n'avait aucune envie de parler de lui ni de quoique ce soit d'autre. Il voulait juste acheter ses chaussures et partir ! Il soupira à nouveau et observa la dénommée Hachi. Oui, elle s'entendrait bien avec Hinata, c'était certain.

"Kageyama Tobio. Karasuno."

Plus bavard, tu meurs ! Mais il était vraiment agacé, là. Le pire, c'était que cette fille ne s'arrêtait jamais ! La voilà qui s'extasiait sur les baskets qu'il avait repérées. Nouveau soupir alors qu'il passa à côté de Hachi pour se rapprocher des chaussures.

"C'est bon ? Je peux faire mes achats, maintenant ?"

Il n'attendait pas vraiment de réponse, il s'en fichait même complètement.

"Pire que le nain..."

Il avait marmonné ces dernières paroles, alors qu'il était enfin arrivé à mettre la main sur les fameuses baskets. Il commença donc à les examiner sous toutes les coutures avant de décider de les essayer. Elles étaient parfaites ! Un peu chères, mais tellement parfaites ! Et puis, quand on aimait, on ne comptait pas !

C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E

_________________
avatar
Kageyama Tobio
Passeur


Messages : 498
Date d'inscription : 31/08/2014


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: he shot me down, bang bang. ♔ [free] Sam 2 Jan - 20:32
he shot me down, bang bang
He used to rules the world

Ehm. Hachi. Je te conseille de courir. Il te jette un de ces regards, ohlala. Mais toi, naïve et idiote comme tu es, tu le regardes avant de froncer les sourcils et serrer les poings, tremblotant un peu.

- T-TU-- TU VEUX T'BATTRE ? je-je t'aaaa-attends ! O-Oi !

Vraiment ? C'est tout ce que tu avais à dire ? D'accord. Heureusement qu'on ne t'a pas envoyé à la guerre, hein, entre nous. Tu gonfles les joues avant de faire le moulin avec tes bras, comme si tu montrais une nouvelle technique impressionnante. Bon dieu, arrête ça. J'ai honte. Tu te mets à déglutir. Tu as presque les larmes aux yeux, c'est ridicule. Tu relâches enfin la pression quand il te dit être passe-

- Que- QUOI ? Tu- toi ? Tu es passeur ? Vraiment ? O-Oh. D'accord. NON PAS D'ACCORD. Tu-tu peux pas être passeur, ça fait d'toi mon rival du coup ! Et...et j'espère que t'es pas super doué hein ? Dis moi que tu es nul ?

Tu recommences à repartir dans ton délire, super. Tu es comme ça, jalousant et admirant les passeurs plus talentueux quoi. Tu admirais tout particulièrement le passeur de l'équipe de ton lycée, Oikawa. Il savait tirer profit de ces attaquants, utilisait leur potentiel au maximum et était déterminé. Un passeur exceptionnel, en effet. Avec un service ravageur, il faut l'avouer. Oui, tu l'admirais vraiment. Mais retournons à la situation actuelle. Grincheux – appelons-le comme ça désormais – finit par se présenter, enfin.

- Kageyama Tobio ? Oh. Kageyama. Kageyama ? To..bio ? AH ! Tu le pointes du doigt, la bouche grande ouverte avant de pouffer de rire. TOBIUO. POISSON VOLANT. Ah ah ah ! Un poisson volant, EH, ça te va bien, Grincheux ! Pfuuuh !

Tu te tenais les côtes, décédant sur le sol. Tu l'imaginais dans un corps de poisson, volant dans le ciel, à la poursuite d'un ballon de volley. L'image en elle-même était tellement...pff, hilarante. À force de rire, tu as avais les larmes aux yeux. Au bout de quelques minutes, tu te calmes enfin, avant de regarder ton interlocuteur, encore rouge à cause de ton fou rire. Karasuno, qu'il disait. Tu hausses les sourcils.

- Oh, ça me dit quelque chose. Ils étaient dans le top 4 à un moment il me semble. Vous devez être forts... Tu ricanes un peu avant de pouffer, ta main devant ta bouche. Le poisson volant grincheux doit donc être un passeur redoutaaaable !

Tu le laisses passer à côté de toi pour enfiler les chaussures. Tu ne fais plus vraiment attention, ton regard ayant viré sur des jambières qui se trouvaient à proximité. Tes yeux commencent à briller avant de voir le- oh my. Le prix. Tu étais partie de la maison à toute hâte, tu n'avais pas fait gaffe à ton porte-monnaie. Tu ne devais pas avoir beaucoup. En effet. Il te manquait bien 700 yen pour pouvoir les acheter. Mais-Maaaaais.

G-Grincheeeeeux ! Tu pourrais me...comment dire. Me dépanner de 700 yen par tout hasard ?

Tu avais rassemblé tes mains, on aurait dit que tu étais en train de prier. Tu avais les yeux larmoyants, on sait jamais, peut-être que la technique du chien battu fonctionne avec lui hein.

Promis je te rembourse ! M-Mais ! J'en ai besoin ! Alleeeeez dis oui ! Kageyamaaaaa !

Une vraie gosse quoi. Laissez-la mourir, bon dieu. Laissez-la mourir !
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'




Dernière édition par Minami Hachi le Sam 23 Jan - 5:31, édité 1 fois
avatar
Minami Hachi
Passeur


Messages : 165
Date d'inscription : 23/10/2015
Age : 17
Localisation : Sur le terrain.


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: he shot me down, bang bang. ♔ [free] Ven 22 Jan - 21:31

“ He shot me down... „

« Feat : Hachi »

Décidément, cette fille avait un véritable don...le don d'énerver Tobio au plus haut point ! Il n'aurait jamais cru rencontrer quelqu'un de plus chiant que Hinata et pourtant ! Elle avait vraiment de la chance d'être une fille sinon il se serait probablement déjà montré bien plus violent. Qu'est-ce qu'elle lui voulait à la fin ? Elle n'était là que pour se moquer de lui ? Et elle osait le qualifier indirectement de mauvais passeur ? Là, elle s'attaquait carrément à sa fierté - souvent mal placée, cela dit- et ça, ça ne pardonnait pas. Il lui lança un regard noir, très noir.

"J'en ai rien à faire que tu occupes le même poste que moi !"

Non, vraiment, il s'en fichait totalement. Il imaginait déjà la scène si Shoyo avait été là. Nul doute que ce dernier se serait empressé pour dire à quel point Tobio était génial et qu'avant, on le surnommait "Roi". Et là, Tobio l'aurait frappé pour lui faire payer d'avoir ressorti ce surnom détestable. Mais en l'occurrence, il était tout seul et il ne comptait pas du tout mettre ça sur le tapis.

Inutile de dire que le passeur n'appréciait pas du tout qu'elle déforme ainsi son prénom et qu'elle en rie comme une idiote, attirant en plus l'attention de tout le monde sur eux. Il n'était vraiment pas loin d'exploser et de partir du magasin, là, tout de suite. Heureusement, les baskets ne semblaient pas de cet avis et c'était bien la seule chose qui le faisait rester actuellement.

"ARRÊTE DE RIRE !"

Il tenta d'ignorer la fille et de ne se concentrer que sur ses baskets, mais ce n'était pas facile, surtout lorsque l'autre ne semblait pas vouloir se taire, continuant même à se moquer de lui et de son équipe. Et ça, ce n'était tout simplement pas possible !

"LA FERME !"

Les autres clients le regardèrent avec des airs choqués, se demandant sans doute comment cet ado pouvait s'adresser ainsi à une fille. Mais Tobio s'en fichait pas mal. Il n'avait rien à prouver à cette fille, de toute façon.
Alors qu'il pensait être enfin débarrassé d'elle et pouvoir acheter ses chaussures, elle revint à la charge, cette fois pour...lui demander de l'argent ?! Elle n'avait donc honte de rien ? Le jeune homme tenta de l'ignorer, mais évidemment, cela ne dissuada pas Hachi qui continua, se mettant limite à le supplier.

"Tu te fiches de moi ? Je te connais pas ! Tu te moques de moi, tu me fais chier et après je devrais te donner de l'argent ? Tch."

Il lui lança un nouveau regard noir et attrapa sa paire de baskets pour se rendre à la caisse.

"Trouve-toi un autre pigeon !"

Sans pitié, le petit (grand) Tobio !



C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E

_________________
avatar
Kageyama Tobio
Passeur


Messages : 498
Date d'inscription : 31/08/2014


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: he shot me down, bang bang. ♔ [free] Sam 23 Jan - 5:30
he shot me down, bang bang
the scene will overflow

Tu étais au courant depuis un bon moment que ton caractère enfantin et le fait que tu sois trop collante horripilait du monde autour de toi. Tu le savais, mais c'était plus fort que toi. Non, c'était ta nature. Tu énervais pas mal de monde, mais tu n'imaginais réellement pas mettre quelqu'un dans une telle colère. Ton interlocuteur venait de te balancer une phrase dans la tronche qui te donna un léger pincement au cœur. Il s'en fichait donc bien, du poste que tu occupais. Tu ne pensais pas à mal, tu voulais juste partager ta passion pour le volley avec quelqu'un. Mais ça, on l'avait bien compris. Il fallait dire que ce n'était pas le cas de ton vis-à-vis.

Tu allais prendre la parole pour t'excuser mais tu t'arrêtas en plein milieu. D'une part, ta fierté t'en empêchait un peu, d'une autre, le passeur de Karasuno venait de te crier dessus. Pas une, mais deux fois. Tu le regardais avec un air impassible. Tu ne comprenais pas vraiment pourquoi il s'énervait alors que tu venais de complimenter son équipe. Il devait sûrement avoir mal prit le fait que tu te moques ainsi de lui. Tu ne faisais que plaisanter, tu ne l'as jamais vu jouer après tout. Peut-être qu'il était vraiment peu doué comme passeur, ou bien il était super doué. Ce n'était réellement pas une raison pour s'énerver, en revanche.

Tu ignorais les gens autour de vous, tu n'étais pas du genre à te préoccuper de ce que les gens pouvaient penser. Ils étaient bien trop critiques de nos jours. Tu lâches un soupir, puis un autre pincement au cœur surgit quand Kageyama reprend la parole. Il était vrai que vous ne vous connaissiez pas. Cette constatation te fit baisser la tête. Il n'avait pas non plus apprécié ta plaisanterie et tu le faisais chier – comme la plupart des gens, il faut dire. Trouver un autre pigeon ? Tu n'avais pas forcément envie d'entamer la conversation avec des gens plus âgés. Ils ont souvent des mauvaises intentions, vraiment.

Tu regardais ton interlocuteur partir vers les caisses. Tu te mordilles la lèvre inférieure, frustrée, jouant avec les pans de ton haut. Tu inspires un grand coup, les poings serrés mais le regard tourné vers le grand avant de t'exclamer, te préoccupant peu des gens autour de vous.

- Je… Je suis jalouse de ta taille. Affreusement jalouse. Je suis aussi jalouse de tes mains, il faut des mains pareilles pour pouvoir faire de bonnes passes. Je...hm, je suis désolée si tu l'as mal prit, je ne faisais que plaisanter mais je ne sais pas forcément m'arrêter ou me limiter. J'aime mon équipe, ça ne me plairait pas non plus qu'on se moque donc d'elle. Mais, je ne me moquais pas de la tienne, j'aimerais tellement que la mienne soit dans le top 4, non, j'aimerais qu'on soit les meilleures. Qu'on deviennent des adversaires redoutables, que personne ne pourra battre. Une équipe qui, quand tu passes à côté, tu ne peux t'empêcher de regarder. Je ne veux pas qu'on nous sous-estime. Je vise le monde. Et...j'aime le volley. Désespérément. C'est...plus qu'une passion. Je ne peux pas pas m'imaginer une vie sans volley, un jour même, sans volley. Donc désolée. Et je t'en prie, j'ai besoin de ses jambières !

Tu avais le souffle court, tu venais de parler d'une traite. Tu espérais simplement qu'il ne s'énerve pas plus.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


avatar
Minami Hachi
Passeur


Messages : 165
Date d'inscription : 23/10/2015
Age : 17
Localisation : Sur le terrain.


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: he shot me down, bang bang. ♔ [free] Jeu 7 Avr - 0:08

“ He shot me down... „

« Feat : Hachi »

Tobio avait vraiment un sale caractère, ça ne restait plus à prouver. Hélas, la pauvre Hachi ne savait pas dans quoi elle s'était embarquée en l'abordant. A présent, elle devait s'en mordre les doigts. Bah, de toute façon, il ne la reverrait probablement plus après, alors pourquoi s'en inquiéter plus que ça ? Et puis, elle se moquait de lui ! Du coup, il ne pouvait s'empêcher de penser à Oikawa qui, justement, s'amusait à faire de même à chaque fois qu'ils se voyaient. Ils feraient bien la paire, ces deux-là, tiens. Il poussa un soupir agacé alors qu'il se rendait déjà vers la caisse. Mais c'était sans compter sur la petite sangsue qui le retint. Néanmoins, Tobio fut surpris. Surpris car il ne s'attendait pas vraiment à ce que la jeune fille lui fasse un tel monologue avant de s'excuser.

Il ne dit rien et la laissa terminer, son expression se radoucissant un peu. Il était évident que Hachi vouait un grand amour au volley et dans ce sens-là, ils se ressemblaient beaucoup. Mais c'était sans doute leur seul point commun.

"Ouais, les plus petits sont souvent jaloux de ma taille."

Okay. C'était quoi, ça ? A quoi cela servait-il de le préciser ? En même temps, il n'était pas doué pour les relations humaines et c'était sans doute sa façon de dire à Hachi qu'il la comprenait. Il finit par pousser un petit soupir avant de prendre un air un peu embarrassé.

"C'est bon...Je vais te dépanner..."

Il avait beau être un gros râleur qui faisait peur, au fond, il n'était pas méchant. La preuve. Hachi avait réussi à l'amadouer et à le convaincre de lui payer ses jambières. En même temps, elle avait touché sa corde sensible en parlant de sa passion pour le volley. Il la comprenait vraiment et c'était sans doute ce qui avait finalement fait la différence.

"Va les chercher, dépêche-toi avant que je change d'avis !"

Il poussa un nouveau soupir en se demandant ce qu'il était en train de faire. Bah, peu importe. Du moment que cette fille ne se mettait pas en tête que maintenant, ils étaient les meilleurs amis du monde et qu'elle commençait à le coller. Hélas, ils allaient devoir se revoir au moins une fois si elle comptait le rembourser. Bref, il attendit donc qu'elle revienne avec les jambières avant de payer pour eux deux.

"C'est bon ? Tu vas me lâcher, maintenant ?"

Monsieur le grincheux, le retour ! Bon, au fond il n'était jamais vraiment parti !



C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E

_________________
avatar
Kageyama Tobio
Passeur


Messages : 498
Date d'inscription : 31/08/2014


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: he shot me down, bang bang. ♔ [free]
Contenu sponsorisé




 
he shot me down, bang bang. ♔ [free]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bang, bang, my baby shoot me down ✗ TIGAN
» Version N°15 : Bang bang you're dead !
» bang bang, je suis un cowboy ! YIHA ∞
» BANG ELISA Δ Tu as déjà vu un pingouin respirer par les fesses ?
» J'vais sûrement perdre ma vie, BANG BANG ! Noah&Wayne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haikyuu! :: Alentours :: Villes :: ➞ Centre-Ville :: ⇢ Boutiques-