Partagez | 
 

 "Le calme a ses vertus" [PV Bya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: "Le calme a ses vertus" [PV Bya] Sam 19 Sep - 12:03
-Tooru ! Où tu vas ? J’aimerais un peu que tu me préviennes avant de partir, petit chenapan !

Une voix féminine s’était élancée dans la petite maison que le châtain partageait avec sa petite sœur, ainsi que ses parents et un chaton de quelques mois. Le dénommé  « Tooru » soupira longuement avant de lâcher la poignée de la porte d’entrée. Décidément sa mère ne le laisserait jamais filer en douce tss … C’était bien la peine ! Mais il fallait l’avouer que le garçon n’était pas vraiment discret. Un grand problème qu’il voulait aujourd’hui résoudre.

-Maman ! Ne m’appelles pas comme ça s’il-te-plait ! Ça fait gamin …, avoua-t-il les joues rouges.

Depuis qu’il était tout petit, le cadet de la famille était habitué à ce petit surnom taquin. Même les autres membres avaient eu le droit à ce dernier. Pourquoi diable n’avait-il pas pu y échapper ?! L’épouse de Mr Oikawa se trouvait à présent dans l’entrée, quelques mètres séparant mère et fils.

-Dis-moi où tu vas ! Et ne me dis pas « à l’entraînement », je sais très bien que tu n’as pas ça cette après-midi.

La voix résonna dans le couloir et une petite tête fit son apparition. Oh non pas sa petite sœur … Avec elle, il était certain d’en voir de toutes les couleurs.

-Tooru il est parti voir son amoureeeeuse !, s’exclama-t-elle toute contente.

La mère sourit et le jeune homme voulut se cogner la tête contre le mur. Non ce n’était pas du tout ça … Malgré qu’il parvenait à charmer pas mal de groupies, il n’avait jamais connu véritablement l’amour. Il aimerait néanmoins. Lorsqu’il voyait tous ces couples, il les enviait. Il ne pouvait s’empêcher de jalouser ces personnes qui, pourtant, ne lui avaient rien fait. Il faut dire que l’adolescent approchait les dix-huit ans et qu’être seul commençait peu à peu à lui peser. Heureusement qu’il y avait le volley, au moins il se dépensait et ne pensait à rien d’autre qu’à jouer.

-Oui si tu veux …, dit-il roulant les yeux. Je vais au temple pour prier un peu et m’aérer l’esprit. Après tout j’aimerais rendre hommage à mon grand-père, j’ai le droit ?

Sa voix était un peu irritante mais il n’avait pas fait exprès. C’était juste sous le coup de l’émotion, comme certains aimaient le dire. Il espérait qu’au moins sa mère le comprenne et qu’elle lui lâche un peu les baskets. Akemi, quant à elle, avait décidé de filer dans la cuisine afin de piquer un peu dans le placard. Quelle gourmande cette fille.

-Oui oui pardon. Prends soin de toi alors, à tout à l’heure mon lapin.


Tooru se contenta de ne rien dire et d’ouvrir la porte de l’entrée pour la refermer rapidement derrière lui. Enfin sorti de cette baraque … Prendre l’air allait lui faire le plus grand bien, et ce surtout lorsqu’il faisait beau sans le moindre coup de vent. Armé d’un bon jean bleu, d’un t-shirt blanc et de baskets montantes, le beau gosse se mit en route gaiement. Il ne mit pas longtemps à parvenir à son objectif. Rares étaient les promeneurs pour l’instant comme il n’était que quatorze heures, et c’est pourquoi le volleyeur en profita pour prier un peu. Au calme. Alors que le châtain jeta sa pièce, il frappa dans les mains deux fois et ferma les yeux. Un léger coup de vent vint lui balayer sa tignasse marron pendant qu’il s’exerçait à sa prière. Une fois celle-ci faite, il voulut repartir vers le chemin de promenade situé proche du temple mais percuta quelqu’un. Merde, l’adolescent avait été tellement dans ses pensées qu’il n’avait pas regardé où il avait mis les pieds.

-Excuses moi. Je suis désolé, j’étais encore loin de la réalité, dans mes pensées.
avatar
Oikawa Tooru
Passeur


Messages : 161
Date d'inscription : 28/05/2015
Age : 22
Localisation : Devant mon pc '^'


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Le calme a ses vertus" [PV Bya] Jeu 24 Sep - 22:33

 
Tooru & Byakuren

 
Le calme a ses vertus
 

Il fait beau et tu ne peux pas t'empêcher de sourire. Tu aime le soleil et la chaleur. Mais tu aime aussi l'hiver et sa neige. Tu n'es pas difficile a contenter et pourtant personne n'a encore pris le temps de découvrir ton coeur, fragile bouton de fleur n'attendant que l'eau la faisant éclore. Tu t'habille rapidement, hors de question de trainer au lit alors qu'il fait si beau dehors ! Une jupe mauve, des bas tout aussi mauve, un petit t-shirt blanc, une veste azur par dessus et pour finir l'écharpe que t'a envoyé l'un de tes frangins en guise de cadeau d'anniversaire la dernière fois. Un léger maquillage, tes bottines blanches et ton appareil photo a la main tu es paré pour affronter cette magnifique journée. Ta mère est partie travailler a l'hopital alors tu décide d'aller au temple mais avant cela tu traine dans les rues de la ville.

Tu n'aurais sans doute pas du parce que tu as a peine poser un pied dans le quartier commerçant que certains des jeunes s'y trouvant te fixe du regard mais tu as l'habitude. Tu rejette ta longue chevelure caramel en arrière, relève le menton, affiche ton sourire et c'est parti. Ta journée va pas se voir réduite a néant a cause de petit cornichons sans cervelle. Tu t'amuse, fais les boutiques, prend des photos tout en surveillant le groupe de jeune du regard on ne sait jamais. Vigilance constante comme te le répète ton grand frère qui travaille a Scotland Yard.

Tu fais bien. Il est environ treize heure trente et tu décide d'aller prier au temple le plus proche, sauf que le groupe te suit. Et s'il y a bien une chose que tu as apprise au temps ou vous viviez encore tous comme une famille unie c'est où frapper pour faire mal a un garçon. Et c'est deux garçons a terre qui disent au revoir a une possible descendance. Ton sport t'a donné de la force mine de rien. Tu tourne les talons et te dis que c'est bon ils ont compris mais non. Ils te poursuivent et personne ne veut les arrêter alors que les passants doivent voir que tu n'es pas du tout amie avec eux ! Tu finis par t'apercevoir qu'ils t'emmènent où ils veulent. Le temple qui doit être désert a cette heure ci. Et tu as peur pour la première fois. Tu accélère le pas puis te met franchement a courir. Tu ne regarde pas ou tu vas et tu fonce dans quelqu'un, c'était inévitable. Tu finis sur les fesses et est un peu sonnée.

Le garçon n'a pas l'air de faire parti du groupe qui te poursuit et quand tu entend le "Elle est là ! Sale garce tu nous échapperas pas" tu pousse un léger cri de panique. Parce que oui là c'est le moment de paniquer. Tu te relève et te planque derrière le garçon inconnu.

- Aide moi... S'il te plait

Bon sang même ta voix tu la maitrise plus. Ton visage est plus accoutumé a sourire qu'a paniquer et pourtant ça transpire par toutes les pores de ta peau. Tu as peur. Et tu espères que l'autre accepte de te protéger.

 
Code by Fremione.

 


Spoiler:
 
avatar
Hikaru Byakuren
Cheerleader


Messages : 82
Date d'inscription : 20/08/2015
Age : 27


Voir le profil de l'utilisateur http://afterearth.forumactif.org/
MessageSujet: Re: "Le calme a ses vertus" [PV Bya] Dim 4 Oct - 12:34
« Elle est là ! Sale garce tu nous échapperas pas »

Hein ? Avait-il bien entendu « sale garce » ou bien était-il en train de rêvasser tout simplement ? Non parce que jusqu’à présent le calme plat avait régné depuis l’arrivée du volleyeur. Alors il y avait vraiment une fille qui était poursuivi ? Et merde … Mais attendez … Ce n’était pas cette jeune fille qui s‘était cachée derrière son dos qui était menacée ? Sûrement, il n’y avait aucun doute possible ! Allez Oikawa, c’était l’occasion ou jamais de jouer les supers héros ! Même si dès qu’il vit le visage des agresseurs, le châtain ravala sa salive. Ils étaient baraques n’empêche.

-Bien sûr ! Ne t’en fais pas ces types ne te feront rien !

Afin d ‘accompagner sa réplique, le visage de l’adolescent laissa un doux sourire se former. La rassurer devait être sa première étape, après il aviserait ! Sauf que là il commençait tout doucement à flipper mais fit tout pour ne pas éveiller les soupçons chez cette merveilleuse créature.
Alors que les gars s’avançaient vers Tooru, le cerveau de ce dernier se mit à réfléchir le plus rapidement possible. S’enfuir, ou bien rester et les affronter comme un homme ? Certes il était un individu mâle, mais cela ne l’empêchait pas d’appréhender la suite et de vouloir prendre la fuite qui était une possibilité encore. Après tout il courait vite.

-Hey ! Elle est là derrière le mec à la coupe de cheveux bizarre ! Allez les gars, on s’la fait !, s’exclamèrent la bande de voyous.

Bon il fallait se décider et au plus vite ! Ni une, ni deux le jeune homme se retourna vers la « victime » et la fixa un instant avant de s’exprimer.

-Pardonnes-moi mais à ce stade je n’ai pas le choix. Ils sont trop et j’ai pas vraiment envie qu’on m’abîme avant mon match de la semaine prochaine si tu vois ce que je veux dire …,
s’excusa le châtain conscient de ce qu’il allait faire.

Ses bras musclés se saisirent de la taille de la pauvre fille et il la souleva pour la mettre en position de princesse et ce, tout contre lui. Par la suite, le regard posé sur les ravisseurs qui approchaient à grand pas, le cadet de la famille Oikawa prit une forte inspiration afin de se préparer à la petite course qui allait suivre. Ses jambes bougèrent et il débuta son petit footing qui risquait d’être fortement éprouvant étant donné qu’il avait un poids en plus dans ses bras. Il n’en était pas mécontent non, c’était juste que cela allait légèrement le faire ralentir.

-REVIENS ESPECE DE … !


-Ne t’en fais pas, j’vais les semer …
, murmura-t-il à l’égard de l’adolescente afin de la rassurer un peu.

Il prit un virage à droite s’enfonçant un peu plus dans la petite forêt derrière la zone de prière et tenta de trouver un bon endroit pour une éventuelle cachette. Hum … s’il se souvenait bien il y avait à quelques mètres d’eux un petit ruisseau qui menait à un endroit assez feuillu. Peut-être que s’ils se cachaient là … Bon il n’y avait pas une seconde à perdre, cette solution était la seule qu’il avait en tête il fallait bien la tester !

Sans attendre, Tooru accéléra le rythme tout en respirant le plus régulièrement possible dans le but de ne pas s’essouffler trop vite. Il aperçut rapidement le petit court d’eau et le longea. Comme le cadet des Oikawa l’avait prédit, ils trouvèrent d’immenses buissons ainsi que quelques arbres imposants. S’abaissant légèrement, le jeune homme pénétra dans un des buissons plus que feuillus et se prit une branche en pleine tronche. Il jura intérieurement et posa sa dulcinée à terre doucement.

-Plus un bruit maintenant …, lui chuchota-t-il.
avatar
Oikawa Tooru
Passeur


Messages : 161
Date d'inscription : 28/05/2015
Age : 22
Localisation : Devant mon pc '^'


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Le calme a ses vertus" [PV Bya]
Contenu sponsorisé




 
"Le calme a ses vertus" [PV Bya]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05. Black Sins and White Vertus...
» Finalement le calme est revenu.
» La fin d'une lecture calme [ Sue ]
» tout est calme, reposé....
» Un truc qui calme...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haikyuu! :: Alentours :: Campagne :: ➞ Temples-